Retour accueil

Vous êtes actuellement : COMMISSIONS IA  / GROUPES DE TRAVAIL 


Règles mouvement/prime REP/ASH/Questions Direction

mardi 8 janvier 2019

Un groupe de travail s’est tenu ce jour pour discuter encore de la nouvelle circulaire qui va impacter les règles du mouvement 2019. Le SNUIPP/FSU 42 ajoute aux discussions des questions sur la prime REP, l’ASH et la direction.

La circulaire concernant les nouvelles règles du mouvement est parue au BO du 8 novembre 2018 "mouvement des personnels du 1er degré".

REGLES DU MOUVEMENT

Voici le lien de la circulaire.

L’objectif de cette circulaire est clairement de nommer le plus de personnels possible lors du mouvement informatisé à titre définitif ( ainsi qu’alléger le travail du personnel administratif, supprimer à terme le second mouvement ...?)

Une réunion au ministère a lieu le 15 janvier pour finaliser les règles : nous en saurons plus sur les obligations et/ou préconisations.

Pour le SNUipp/FSU 42, les règles du mouvement départemental ont été élaborées en construisant année après année des améliorations afin de nommer au mieux les personnels, et nous refusons qu’une circulaire nationale vienne dégrader les conditions de nomination.

Qu’est ce qui est en jeu lors de cette réunion en haut lieu le 15 janvier ?

- Obligation de formuler un minimum de 30 voeux dont 1 voeu de secteur : obligation ou préconisation ? Si c’est obligatoire, cela est gravissime pour le choix de la participation ou non au second mouvement et à l’accès à des postes fractionnés choisis.

- Modification du nombre de points du barème pour les bonifications. Cela peut modifier sérieusement le barème de certains personnels par rapport à d’autres.

- Création d’un nouveau type de postes "Titulaire de secteur" qui permettrait à des collègues d’obtenir un secteur à titre définitif sur lequel ils seraient nommés ultérieurement sur des postes fractionnés qui pourront ou non changer chaque année suivant les besoins du service. Problèmes : Sur quels postes exactement seraient-ils nommés ? Sur quels critères les écoles d’exercice seraient attribuées ? Cela impactera t- il les priorités sur Postes Fractionnés existantes ? Les secteurs seront - ils modifiés ?

- Mise en péril de la procédure de renoncement au poste, puisque l’enjeu de la circulaire est de ne surtout pas "dénommer" des gens à titre définitif, et de ne pas créer des collègues à titre provisoire. Cette procédure avait été acquise par le SNUipp il y a plusieurs années et permet chaque année de dénouer des situations de collègues liées au temps partiel, à des difficultés professionnelles...

- Possibilité est laissée à l’administration d’augmenter le nombre de postes à profil, ce qui est dénoncé depuis le début par le SNUipp/FSU.

Autres points liés au mouvement  :

- Avec l’augmentation du nombre d’écoles à 8 et 9 classes déchargées à 1/3 de temps, l’IA va pouvoir créer des postes fractionnés de 3x33%. Attention cela va impacter des personnels : certains postes fractionnés à titre définitif seront transformés en 3x33%, d’autres seront "défaits" et les personnels bénificieront de points de fermeture de poste.

- Demande de clarification et de réécriture des règles pour mieux expliquer ce qui se passe 1°) en cas fermeture de classe à répétition pour les collègues, 2°) pour la prise en compte de la bonif REP REP+.

POSTE EMPR ULIS

Le SNUipp FSU 42 a adressé un courrier intersyndical au DASEN pour lui signifier son désaccord quand à la façon de recruter et de nommer un personnel pour un poste d’ULIS sur le roannais : il n’est pas tenu compte de la spécialisation CAPPEI, et nous sommes en désaccord sur le fait de nommer automatiquement le personnel recruté en cours d’année sur le poste d’ULIS l’an prochain sans proposer ce poste au mouvement comme c’est la règle. Même si ce poste a, et aura, une configuration particulière à la rentrée, tous les personnels éventuellement intéressés doivent pouvoir postuler dans le cadre normal des nominations au mouvement informatisé. Le SNUipp/FSU 42 continuera à demander le respect des règles du mouvement pour ce poste comme pour tous les autres avant lui.

PDF - 150.1 ko
empr ulis

LA DATE LIMITE POUR POSTULER DU 7 JANVIER EST REPOUSSÉE AU 15 JANVIER. ( voir appel à candidature sur I Prof en date du 10 décembre 2018).

PRIME REP /REP+

Le SNUipp FSU 42 a aussi adressé un courrier intersyndical au DASEN le 21 décembre pour dénoncer la suspension de versement de la prime REP et REP+ aux personnels rattachés en éducation prioritaire, et le calcul au prorata en fin d’année.

Il est important que les collègues itinérants non rattachés à l’éducation puisse bénéficier de la prime lorsqu’ils prennent en charge des élèves en REP / REP+, mais il est inadmissible de faire subir du jour au lendemain ( le 12 décembre pour une mise en oeuvre au 1er janvier) une perte de salaire de 144€ à plus de 200€ par mois sans discussions préalables. Rien n’avait été acté en amont avant cette décision unilatérale, la baisse de salaire mensuel correspond à 10% et cela a des conséquences importantes financièrement. Nous demandons à l’IA de revenir sur sa décision et de verser la prime comme cela était prévu initialement en accord entre les personnels et l’IEN, et mensuellement.

PDF - 150.3 ko
Prime REP REP+

Dans l’attente d’une réponse écrite officielle, l’IENA nous annonce lors de ce groupe de travail qu’il ne souhaite pas revenir sur sa décision et qu’il ne peut pas techniquement verser la prime mensuellement en calculant le prorata.

Le SNUipp/FSU va contacter les personnels concernés et vous informera, suite à la réponse officielle, des suites qui seront données à cette "affaire".

DIRECTION D’ECOLE

- Egalement par courrier, le SNUipp/FSU 42 est intervenu afin que soient bien remplacés les directeurs en arrêt maladie long ( 2 semaines ou plus) sur leur temps de classe ET de décharge. L’IENA nous répond qu’il répond favorablement à notre demande.

PDF - 45.1 ko
REMPLACEMENT DIRECTEUR

- Nous intervenons sur les invitations des IEN trop nombreuses et trop systématiquement sur le temps de décharge des directeurs. Les directeurs se sentent obligés d’y participer même si cela se fait au détriment du fonctionnement de l’école. Le SNUipp/FSU rappelle que ce ne sont que des invitations, que les directeurs doivent pouvoir exprimer leur impossibilité à s’y rendre s’ils estiment que cela impute leur travail de direction.

- Educonnect : Le SNUipp/FSU demande des précisions sur le courrier reçu mi décembre pour la mise à jour des adresses mail des parents d’élèves. C’est un travail énorme que les directeurs ne peuvent faire. L’IENA précise en effet qu’aucun délai n’a été donné. Cette question sera soumise au rectorat afin de demander une autre procédure moins lourde pour les directeurs.

Nous restons vigilants sur tous les points départementaux qui dégradent nos conditions de travail et qui n’ont pas reçu de réponse, et nous envisagerons des actions si ces dossiers n’évoluent pas, notamment sur le mouvement, la prime REP, le poste ULIS.

Vos élus en groupe de travail : Romain Liogier, Sandrine Ainser, Cécile Aulagnon

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 42
Bourse du travail
4 cours Victor Hugo
42028 Saint Etienne cedex

Tél
Saint Etienne 04 77 41 33 21 04 77 41 56 45 snu42@snuipp.fr
Roanne 04 77 71 16 69 snu42a@snuipp.fr


Agrandir le plan