Retour accueil

[Revend] On ne marche pas ! On défile les 9 et 18 MAI 2019

vendredi 3 mai 2019

GRÈVE le 9 MAI avec l’ensemble des fonctionnaires et MANIFESTATION le 18 MAI à Paris

Réforme de la Fonction Publique : un dynamitage ?

AGISSONS : tous en grève le 9 mai !

* 10h Saint-Étienne Bourse du travail

* 10h30 Roanne devant l’Hôpital

Word - 32 ko
Lettre-intention-grève-9-mai

Ce gouvernement n’en finit pas de briser les acquis qui sont pourtant le socle de notre société : service public, fonction publique, école.

Le projet de loi sur la réforme de la fonction publique porte les germes d’une remise en cause de nos statuts ; dans cet article : actions et décryptage.

Le tract unitaire départemental sur le site de la FSU42

Les organisations syndicales CFDT, CFTC, CGC, CGT, FAFP, FO, FSU, Solidaires et Unsa de la Fonction publique affirment de nouveau leur attachement aux valeurs du service public et à une Fonction publique au service de tous et toutes, porteuse de l’intérêt général en appelant à la grève le 9 mai 2019.

Les personnels ont déjà montré leur mobilisation pour préserver les services publics et l’école en particulier et leur opposition aux projets gouvernements actuels en arpentant en nombre les rues de France le 19 mars.

Pourtant, l’exécutif reste sourd. Les syndicats déplorent que « depuis de nombreux mois, en dépit de leurs revendications et propositions, le pouvoir exécutif poursuit une politique néfaste pour la population et pour les missions publiques » et poursuit son « passage en force, toujours sans écouter les organisations syndicales. »

Pour lutter contre cette réforme en profondeur de la Fonction Publique, nous appelons à une FORTE MOBILISATION le 9 mai 2019.

A PARIS le 18 mai

Déjà très mobilisés les 19, 30 mars et 4 avril derniers, et après le 9 mai, les personnels des écoles seront également dans la rue le 18 mai prochain à Paris, à l’occasion d’une manifestation nationale pour redire au ministre de l’Éducation nationale qu’ils ne veulent pas de sa loi sur « l’école de la confiance ». Et celui-ci peut bien évoquer dans les médias un « festival de bobards », les raisons de ce refus sont bien réelles. Non, les enseignantes et les enseignants ne veulent pas de cette modification radicale de la structuration de l’école avec la mise en place des EPSF. La profession refuse aussi que soit remise en cause sa liberté d’expression et refuse le cadeau fait à l’école privée avec l’instauration de l’instruction obligatoire à 3 ans. Pas plus qu’elle n’accepte la possibilité de voir confier des classes à des étudiantes et étudiants sans formation.

Si vous souhaitez participer à la manifestation du 18 mai, merci de vous inscrire par retour de mail. Le SNUipp/FSU prend en charge les frais de transport pour les syndiqués. Les horaires et modalités seront précisés ultérieurement.

L’opposition doit être forte contre une loi qui transformerait en profondeur la Fonction publique pour y introduire plus de précarité et moins de transparence. Avec d’une part la fusion des comités techniques et CHSCT « qui va diluer et amoindrir les actions dans les domaines essentiels de la sécurité et de la vie au travail » mais aussi « la suppression des compétences des CAP en matière de promotion, de mobilité » privant « les personnels de recours contre l’arbitraire ». De plus, « le recours accru à tous les niveaux au contrat, c’est l’égalité d’accès aux emplois publics et les garanties de neutralité qui sont menacées » et « la précarité sera encore aggravée ».

Remise en cause des instances paritaires, recours institutionnalisé aux contractuels, gestion et évaluation des personnels, mobilité : la réforme de la Fonction publique préparée par le gouvernement aurait de lourdes conséquences pour les enseignantes et les enseignants.

Le projet de loi portant réforme de la Fonction publique, contesté par la totalité des syndicats représentatifs des fonctionnaires, a pour vocation de modifier en profondeur le recrutement et la gestion des personnels. Sous prétexte de l’assouplir, il fragilise leur statut pour mieux le détricoter. Enseignantes et enseignants sont directement concernés par plusieurs dispositions du texte.

Notre décryptage en pdf à imprimer, diffuser, afficher

PDF - 106.8 ko
décryptage projet loi FP 2019 SNUipp-FSU

L’article sur le site du SNUipp-FSU

Analyses sur le site de la FSU

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 42
Bourse du travail
4 cours Victor Hugo
42028 Saint Etienne cedex

Tél
Saint Etienne 04 77 41 33 21 04 77 41 56 45 snu42@snuipp.fr
Roanne 04 77 71 16 69 snu42a@snuipp.fr


Agrandir le plan