Retour accueil

[Carte scolaire] CTSD 6 septembre 2019

vendredi 6 septembre 2019

Mise à jour du vendredi 6 septembre :

Le CTSD de rentrée se tenait aujourd’hui.

Carte scolaire

L’IENA craint une baisse des effectifs plus importante que prévue dans le département.

4 mesures ont été adoptées par l’inspection académique : Hausse d’effectifs : Ouverture : Maclas (+10 élèves) - Chambon Jaurès Rousseau (+28 élèves) Baisse d’effectifs Fermeture : St Priest J. Macé (-21) Chappe élémentaire (-20) : ouverture définitive transformée en ouverture provisoire

De nombreuses écoles présentent de effectifs importants en cette rentrée. La FSU a notamment fait connaitre les situations de Bonson, Fraisses, St Paul en Jarez, Chavanelle élémentaire, La Ricamarie Centre élé, St Jean Bfds Salengro

Rentrée échelonnée

La FSU est intervenue pour clarifier les possibilités de rentrée échelonnée pour les TPS et PS. Ces dispositifs ont été entravés dans certains secteurs du département. Le DASEN a été très clair : en dépit des textes publiés en matière d’obligation scolaire, la mise en place de tels aménagements ne pose aucun problème.

Cité éducative

Le gouvernement a retenu le quartier de Beaubrun Tarentaize. Des moyens financiers conséquents devraient être alloués à ces quartiers pour promouvoir des projets éducatifs. Le SNUipp/FSU souhaitait connaître les projets de l’IA en la matière. Rien n’est encore acté : les services de l’inspection planchent actuellement sur des propositions concrètes.

AESH - PIAL

La FSU avait demandé à ce que les points suivi soient ajoutés à l’ordre du jour :

- Point sur la rentrée AESH : affectations, recrutement AESH des CUI.

La FSU a dénoncé le non respect de la circulaire du 5 juin 2019, en particulier l’alinéa 2.4 qui stipule que les personnels doivent être prévenus un mois en avance (par courrier recommandé ou en main propre) d’un changement de lieu d’affectation ou de quotité. Le DASEN s’est engagé à tenir compte de la circulaire lors de la prochaine rentrée.

La FSU a également dénoncé les nombreux problèmes liés aux affectations de rentrée : plusieurs établissements, trop d’élèves par AESH, des personnels envoyés dans les établissements privés (sous contrat) sans avoir été consultés... Le DASEN a répondu que ces problèmes devraient aller en se réduisant avec la stabilisation des contrats. La FSU s’est étonnée que les engagements de réduction progressive du nombre d’AESH par ULIS collège n’aient pas été tenus. Le DASEN ne nous a pas produit de réponse convaincante. Il faut s’arranger en interne avec la dotation en AESH-mut.

La FSU a insisté pour que les CUI puissent avoir de la visibilité concernant leur éventuelle embauche en AESH. Pas d’engagement du DASEN. Il envisage un besoin d’environ 100 personnes supplémentaires d’ici la fin de l’année scolaire. Il nous a aussi informé du fait que 50 à 60 personnes ont démissionné ou refusé de renouveler leur contrat depuis juin 2018 ! Nous l’avons incité à se questionner sur les raisons d’un nombre aussi important de départ/


- PIAL : cartographie et cadrage départemental ?

Le DASEN nous a communiqué la cartographie des PIAL. Ils ne sont pas encore mis en place, l’IA travaillera sur ce point cet automne. Il a précisé qu’il n’est pas dans l’intérêt de l’IA de faire faire des déplacements importants aux personnels, en particulier dans les zones rurales où les distances peuvent être importante au sein d’un PIAL. La FSU a rappelé à nouveau qu’un cadrage départemental écrit est nécessaire et nous avons soulevé le fait que les nouveaux contrats AESH rattachent les personnes au bassin de recrutement d’un collège, permettant ainsi d’affecter indifféremment la personne sur cette zone.

Le DASEN a rappelé que l’interlocutrice privilégiée en cas de problème, quel qu’il soit et quel que soit le contrat est la cheffe de service AESH : Mme Benhamed. Ne pas hésiter à nous faire remonter tout type de dysfonctionnement également.

Ces réponses ne sont pas satisfaisantes, de nombreux personnels AESH désirent que leurs revendications concernant la professionnalisation de leur métier et le respect des personnels soient entendus. Ainsi, un rassemblement intersyndical est prévu prochainement : le mercredi 18 septembre à 14h30 devant la DSDEN de la Loire.

Déclaration FSU :

PDF - 62.7 ko

Lundi 6 / 9, l’intersyndicale FSU (SNUipp, SNES et SNEP), SE/UNSA, FO écrit au DASEN pour lui demander de déplacer le Comité (CTSD) Carte Scolaire de rentrée prévu mercredi 4 septembre.

En effet, habituellement cette réunion a lieu le deuxième jour de rentrée. A notre grande surprise , cette année, la date de cette réunion nous a été communiquée très tardivement, et se tient hors temps de présence élèves alors que tous les élus sont en charge de classe et très pris par leur investissement d’enseignement. Aucun document ne nous a été transmis pour la préparation de la réunion.

Les organisations syndicales n’ont reçu aucune réponse de la part de l’IA : manque de considération, dédain et impréparation ne doivent pas s’installer dans la Loire, la FSU (dont le SNUipp fait partie) a fait le choix de ne pas siéger afin de marquer son incompréhension face à cette méthode de travail. Le report est sans conséquence sur les décisions puisque le CTSD se tiendra vendredi 06 septembre 2019 soit 48h après.

LA RÉUNION DU CTSD EST REPORTEE PAR L’IA AU VENDREDI 6 SEPTEMBRE À 9h30.

Le SNUipp/FSU 42 a joint de nombreuses écoles par téléphone toute la journée de mardi pour connaitre leur situation et intervenir auprès de l’IA. Vous pouvez encore nous joindre toute la journée de jeudi sur cette question.

Si des mesures d’ouverture ou de fermeture ( provisoires ) sont prises ce jour là, elles seront mises en oeuvre dès lundi matin.

Vos élus en carte scolaire pour le 1er degré : Jérémy ROUSSET, Mathieu ROUCHOUSE, Christophe DARGERE, Cécile AULAGNON

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 42
Bourse du travail
4 cours Victor Hugo
42028 Saint Etienne cedex

Tél
Saint Etienne 04 77 41 33 21 04 77 41 56 45 snu42@snuipp.fr
Roanne 04 77 71 16 69 snu42a@snuipp.fr


Agrandir le plan