Retour accueil

Vous êtes actuellement : COMMISSIONS IA  / CHSCT 


[CHSCT] Rentrée 2020, médecine de prévention et 2S2C

vendredi 26 juin 2020

Hier s’est tenu le 2ème CHSCT départemental de l’année scolaire. Celui du mois de mars ayant été annulé. Cela a été l’occasion d’aborder les questions de la rentrée de septembre, sujet encore flou, la médecine de prévention et les 2S2C.

Campagne de dénigrement, 2S2C, loi fonction publique, loi direction d’école : il en va de nos conditions de travail ! Lisez la déclaration FSU au CHSCT-D du 25 juin 2020.

PDF - 41.3 ko
Déclaration FSU 25 juin 2020

Le DASEN a présidé la séance. Il a commencé par remercier la profession et louer la bonne volonté de chacune et chacun. « Malgré la grave crise que nous venons de traverser, malgré les protocoles, les informations arrivant tardivement, la reprise chaotique, cela s’est globalement bien passé. Tout n’est pas parfait et certaines règles posent encore problème. Mais le dévouement, l’application et l’investissement de toutes et tous permettent de finir l’année correctement. » Le SNUipp-FSU42 est satisfait de ce discours de remerciement mais souhaiterait qu’ils soit public et communiqué aux personnels directement. Le DASEN a tenu une longue prise de parole sur les conditions indignes que certaines écoles offraient à nos élèves. Il était question des sanitaires, des locaux, du mobilier. Si cela servait l’argumentaire de l’IA en faveur des regroupement d’école et concernait particulièrement les petites écoles rurales, nous lui avons rappelé que nous l’avions plusieurs fois alerté quant à la quasi-insalubrité de certaines grandes écoles urbaines. Nous saurons nous appuyer sur ces propos pour demander une meilleure hygiène et une amélioration des locaux tant que cela sera nécessaire.

Rentrée de septembre 2020 : les infos manquent. Le DASEN attend la circulaire de rentrée qui devrait paraître prochainement. Cette circulaire prévoira 2 scénarios : un dans des conditions normales ou presque et l’autre dans des conditions dégradées. Le Snuipp-FSU42 a demandé à être partie prenante de l’organisation de la rentrée, en participant à un GT par exemple. Le DASEN ne sait pas encore si un GT sera organisé. Il y aura un cadre général au niveau départemental mais les applications dans les écoles pourront être différentes en fonction des contextes. Il informera la profession en temps et en heure. Nous avions demandé un bilan des cas covid-19 ou de suspicion dans les écoles de la Loire. Ce bilan n’a pas été fait. Il nous sera transmis dès que possible.

Médecine de prévention : retour à la case départ ou presque. Le médecin de prévention recruté en début d’année par l’IA a souhaité quitter son poste. Il n’y a donc, à nouveau, plus de médecin de prévention dans le Loire. En attendant qu’un recrutement soit fait, les 4 autres médecins de prévention de l’académie se partageront le département et seront référents d’une zone. Les infirmière de prévention seront les interlocutrices des collègues et les mettront en contact avec le médecin référent. Le découpage des zones sera officiel sous peu. Dans sa déclaration (voir ci-dessus) le SNUipp-FSU42 rappelle que la présence d’un médecin des personnels est indispensable sur le département. Plusieurs médecins devraient d’ailleurs être recrutés. Si l’État respectait sa propre loi (notamment la visite médicale tous les 5 ans), il faudrait une vingtaine de médecins sur l’académie. Ils sont actuellement 4.

Enquête « conditions de travail » auprès des PES Cette année une enquête a été faite auprès des PES concernant la formation et les conditions de travail. La crise sanitaire a perturbé le calendrier. Les résultats vont être transmis sous peu aux stagiaires. Cette enquête est renouvelée l’an prochain. L’enjeu est simple, il s’agit de voir si des améliorations sont nécessaires et possibles quant à l’année de stagiaire en terme de condition de travail dans les écoles.

2S2C (Sport, Santé, Culture, Civisme) Le SNUipp-FSU42 a alerté, dans sa déclaration (voir ci-dessus), le DASEN sur les dangers de la pérennisation du dispositif 2S2C. Si Blanquer nous rêve en train d’appliquer à la lettre ses méthodes en maths et français, nous y voyons un réel risque d’appauvrissement de notre polyvalence, pourtant au cœur de notre métier. Le DASEN a affirmé que le dispositif avait vocation à se pérenniser mais qu’il ne remettrait pas en cause les prérogatives des enseignants. Il a été clair, l’enseignement reste et restera dans les mains des enseignant.es. Le DASEN a évoqué une multiplication des partenariats. Il parle de complémentarité entre les temps scolaire, péri et extrascolaires. Les intervenants dans les écoles existent déjà. Le 2S2C s’inscrit dans cette logique d’ouverture. Il a bien affirmé que cela serait à l’initiative des écoles. Le DASEN a aussi expliqué que cela s’inscrivait dans la réflexion toujours en cours des rythmes scolaires. Il n’en a pas dit plus et rappel qu’il s’agit uniquement d’hypothèse car les cadrages ne sont pas parus. Il a aussi bien fait la distinction entre les 2S2C mis en place en urgence au mois de mai qui avait pour seul but l’élargissement de l’accueil des élèves et les dispositifs qui verront le jour à la rentrée.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 42
Bourse du travail
4 cours Victor Hugo
42028 Saint Etienne cedex

Tél
Saint Etienne 04 77 41 33 21 04 77 41 56 45 snu42@snuipp.fr
Roanne 04 77 71 16 69 snu42a@snuipp.fr


Agrandir le plan