Retour accueil

Vous êtes actuellement : CARRIERE  / Promotions 


[CARRIERE] CAPD hors classe

mercredi 15 juillet 2020

Le 15 juillet s’est tenue la CAPD concernant le passage à la hors classe en 2020.

209 agents ligériens accèdent à la hors classe (soit 17% des promouvables : 173 femmes et 36 hommes)

L’AGS a été retenue comme premier discriminant en cas d’égalité de barème, puis l’âge au bénéfice du plus ancien comme 2nd discriminant.

Une collègue retraitable maintient son vœu de départ en retraite et libère une place qui est donc attribuée au 210ème collègue promouvable.

Les collègues qui détiennent une appréciation « à consolider » se voient rayés de la liste des promus à la hors classe malgré un barème suffisant pour y accéder. Le SNUipp FSU 42 est intervenu en séance pour dénoncer cette sanction déguisée qui constitue une double peine : les collègues sont déjà retardés de 6 ans pour accéder à la hors classe et, les écarter définitivement, alors que rien n’est mis en œuvre pour permettre la révision de leur appréciation, constitue une sanction inacceptable. Malgré notre intervention, le DASEN maintient sa décision en la justifiant par « l’absence de démarche engagée par ces collègues pour progresser dans leur pratique ». Pour que ces collègues puissent accéder à la hors classe l’administration attend d’eux "une démarche en direction de leur IEN pour témoigner de leur volonté d’évolution".

C’est scandaleux. Les collègues concernés n’ont bénéficié, pour la plupart, d’aucune information officielle, aucune rencontre n’a été proposée pendant l’année. La carrière d’un agent doit se dérouler sur deux grades, une appréciation de carrière (figée qui plus est) ne peut l’empêcher ! Nous invitons les collègues concernés à nous contacter pour agir devant le Tribunal Administratif.

Le SNUipp FSU 42 est également intervenu sur le traitement des collègues possédant une forte ancienneté, anciens instituteurs, lourdement pénalisés pour l’accès à la hors classe dans la mesure où ils ont été intégrés tardivement au corps des PE et sont donc dans des échelons bas malgré leur AGS.

Le SNUipp FSU 42 dénonce également la non révision des appréciations attribuées à ces collègues sans rendez-vous de carrière ni entretien et en l’absence de toute transparence sur leurs critères d’attribution. Il est demandé que les collègues demandant une révision d’appréciation voient leur situation réétudiée, comme ça a été le cas dans certains départements.

Le DASEN refuse la révision des appréciations au regard d’une consigne nationale émanant de la centrale de la DGRH du Ministère. Par contre, il accède à la demande d’attention particulière vis à vis de ces personnels et accepte d’accorder 6 places à d’anciens instituteurs par AGS décroissante, en attribuant les places d’abord aux collègues bénéficiant d’un avis très satisfaisant puis satisfaisant, et avec les mêmes discriminants en cas d’égalité (AGS puis âge au bénéfice du plus âgé). Pour le SNUipp FSU 42, cela n’est pas suffisant et il continuera d’œuvrer pour l’équité d’accès à la hors classe des anciens instituteurs.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 42
Bourse du travail
4 cours Victor Hugo
42028 Saint Etienne cedex

Tél
Saint Etienne 04 77 41 33 21 04 77 41 56 45 snu42@snuipp.fr
Roanne 04 77 71 16 69 snu42a@snuipp.fr


Agrandir le plan