Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER  / Direction d’école 


[Direction] Précisions sur l’indemnité exceptionnelle de rentrée scolaire

mardi 8 septembre 2020

La présentation par la DGRH de la proposition de décret qui sera examiné au CTMEN du 15/09 et mettant en place cette indemnité d’un montant de 450 €, a été l’occasion de préciser de nombreux points.

- Objet de l’indemnité : Cette indemnité exceptionnelle vise à reconnaître la surcharge de travail liée aux conditions de la rentrée 2020 et n’est pas, dans l’esprit du ministère, corrélée à la situation particulière de Covid en 2019-2020. Elle n’a ainsi pas vocation à concerner les collègues en poste à cette période. L’indemnité concernera tou·tes les collègues assumant la fonction y compris les enseignant·es chargé·es d’école ou assurant un intérim. Le ministère le précisera dans la note adressée à la DAF.

Le SNUipp-FSU est intervenu pour rappeler l’investissement des directrices et directeurs, comme de l’ensemble des enseignant-·es, depuis le déclenchement de la crise sanitaire et a demandé à ce que cela soit reconnu par le versement de l’indemnité aux collègues en poste l’année dernière. Cela permettrait de prendre en compte les collègues ayant fait valoir leur droit à la retraite, celles et ceux qui ont repris un poste d’adjoint·e etc. …

- Date d’observation : Volontairement, le décret ne prévoit pas de date d’observation spécifique, afin de prendre en compte les collègues qui auraient été nommé·es sur des postes de direction après la rentrée.

- Temps partiels : Le texte ne prévoit pas la proratisation des 450 € mais l’administration doit s’assurer que le droit commun ne l’imposera pas.

La mise en paiement s’effectuerait sur la paye de novembre.

Pour le SNUipp-FSU, si la reconnaissance salariale de la charge de travail des directrices et directeurs d’école est un impératif, c’est également le cas de l’ensemble des enseignants. Cette indemnité comme les seuls 400 M « mis sur la table » ne peuvent être solde de tout compte d’une revalorisation de toute la profession ni source de division.

Pour la direction et le fonctionnement de l’école, des mesures de fond sont attendues comme l’allègement des tâches administratives, l’augmentation des temps de décharge de direction, l’aide administrative statutaire et formée et une réelle revalorisation des salaires qui doit aussi concerner tou·tes les enseignant·es.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 42
Bourse du travail
4 cours Victor Hugo
42028 Saint Etienne cedex

Tél
Saint Etienne 04 77 41 33 21 04 77 41 56 45 snu42@snuipp.fr
Roanne 04 77 71 16 69 snu42a@snuipp.fr


Agrandir le plan