Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER  / Temps de travail / rythmes / congés 


Rythmes scolaires : résultats du questionnaire

vendredi 24 mars 2017

Dans le département de la Loire, les résultats du questionnaire sur les rythmes scolaires imposés à la profession en 2013 malgré le désaccord de la majorité des enseignants et des familles sont sans appel : plus de 80 % des enseignants ayant répondu souhaitent un retour à la semaine de 4 jours !

165 réponses
1- Les nouveaux rythmes sont très bien : 0,60 % sans réponse : 0,63 % bien : 7,87 % décevants : 48,48 % sans intérêt : 39,39 %
2 - Les élèves apprennent mieux : 6,06 % sans réponse : 3,63 % moins bien : 21,81 % pas de changement : 68,48 %
3 - La fatigue des élèves moins fatigués, plus réceptifs : 6,66 % plus fatigués, moins réceptifs : 73,33 % pas de changement : 20 %
4 - La fatigue des enseignants la charge de travail est plus étalée et les enseignants moins fatigués : 5,45 % la charge de travail a augmenté et les enseignants sont plus fatigués : 84,84 % pas de changement:9,69%
5 - Les souhaits conserver la semaine actuelle : 4,84 % revenir à 4 jours 82,42 % rester à 4,5 jours pour éviter un nouveau changement : 12,72 %

Les nouveaux rythmes sont pour la majorité des collègues soit décevants (48,48%) soit sans intérêt (39,39%). Ils sont bien pour 7,87 % des collègues.

Qu’en est-il des apprentissages pour les élèves ? Pas de changement pour 68,48 des collègues et plutôt une baisse pour 21,81 % des collègues.

Et la fatigue des élèves ? En augmentation pour 73,33 % des collègues et pas de changement pour 20 %.

Les collègues sont 84,84 % à trouver une augmentation de la charge de leur travail, ce qui implique un souhait au retour à la semaine de 4 jours … Pour autant, 12,72 % souhaitent rester à la semaine de 4,5 jours pour éviter une nouvelle organisation à prévoir d’un point de vue professionnel et personnel.

Des chiffres qui ne sont pas surprenants et ne font que souligner ce que la profession exprime lors des visites d’école ou des réunions d’information syndicales ...

Remarques des collègues :

Pour les élèves :

Les journées sont à rallonge : au temps scolaire se rajoute celui des activités péri-scolaires (inégales selon la commune tant au niveau du contenu que des intervenants…) avec un partage des locaux pas toujours facile. Ils passent plus de temps à l’école et donc en collectivité avec tout ce que cela implique en fatigue !

En maternelle, les plus jeunes viennent l’après-midi uniquement pour la sieste et le périscolaire … Les activités étant souvent encadrées par les Atsem, il y a parfois répétition de ce qui se fait en classe ou utilisation des mêmes locaux et matériel … et confusion des règles de vie.

Pour les enseignants :

Le mercredi permettait d’avoir un vrai temps de pause voire de préparation, certains directeurs non déchargés en profitaient pour faire leur travail de direction. Les animations pédagogiques le soir ne sont pas efficaces et celles du mercredi après-midi empiètent sur le temps personnel. Le partage des locaux n’est pas facile partout (il faut caser le péri-scolaire, les APC ….. et les classes sont souvent investies ...).

Une question souvent posée : pourquoi les écoles privées ont-elles encore le choix des rythmes scolaires puisque cette réforme devait être un plus pour tout le monde ?

Au niveau national, il y a eu un rapport de l’Inspection Générale paru en juin dernier.

Ce rapport ne répond pas à la question de l’efficacité pédagogique, mais questionne l’intérêt de cette 5ème matinée de classe mise au profit des apprentissages. En revanche, le rapport met en garde contre les risques d’absentéisme en maternelle, contre "l’alourdissement des semaines des enfants" et le resserrement sur les fondamentaux.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 42
Bourse du travail
4 cours Victor Hugo
42028 Saint Etienne cedex

Tél
Saint Etienne 04 77 41 33 21 04 77 41 56 45 snu42@snuipp.fr
Roanne 04 77 71 16 69 snu42a@snuipp.fr


Agrandir le plan