Retour accueil

BILAN RENTREE 2017/perspectives rentrée 2018

vendredi 17 novembre 2017

Lors du CDEN en préfecture, l’IA fait le bilan de la rentrée. Informations et commentaires de la FSU.

La FSU dans sa déclaration aborde, pour le premier degré, la question des enfants roms non scolarisés, les écoles "tendues" avec des effectifs trop élevés, les CP à 12, les regroupements d’écoles.

Jeudi 16 novembre 2017

L’IA FAIT LE BILAN DE LA RENTRÉE 2017

Lire la déclaration en pièce jointe

PDF - 51.4 ko
décla FSU CDEN 16 nov 2017

INFOS SUR LA RENTRÉE 2017

- Quelques chiffres : Les écoles avaient fait une prévision pour sept 2017 à 61132 élèves.

Le constat de rentrée est à 61042 élèves.

Il y a donc très peu d’écart.

23299 élèves en maternelle / 37743 en élémentaire

L’IA précise qu’il n’y a pas d’augmentation de la scolarisation des moins de 3 ans ( 14.95% en 2016 / 14.94% en 2017).

En 2017 : 1354 TPS scolarisés.

Pour l’IA, le taux de scolarisation des PS est de 78%. Ce serait moins que dans d’autres départements.

Pour le SNUipp/FSU, certaines écoles, n’ont pas les capacités de les accueillir en nombre de places disponibles ( effectifs trop chargés). Nous rappelons que le taux de scolarisation des 2 ans était de 47.5% en 2004.

46% d’écoles primaires

24% d’écoles maternelle

30% d’écoles élémentaires

Le P/E ( nombre de professeurs pour 100 élèves) est plutôt en hausse dans la Loire : 5.32 en 2017 ( 5.26 en 2016 / 5,23 en 2017).

- Écoles privées  : Les effectifs y sont en nette augmentation à cette rentrée 2017, beaucoup plus que les années précédentes , et plus que dans les autres départements de l’académie.

- Écoles privées hors contrat : Nette augmentation également à cette rentrée +100 élèves, soit près de 100% d’augmentation.

294 élèves sont scolarisés dans ces écoles. ( Pour info, 141 élève sen 2016, 107 élèves en 2015). Il y a 7 écoles de ce type dans le département.

- SEGPA : Un nombre important d’orientations en CAP. L’IA note l’importance de ce dispositif qui propose aux élèves des solutions efficaces.

- EREA : effectif stable. 78 élèves scolarisés.

- Sur la non scolarisations des enfants Roms : le préfet répond que ces enfants n’avaient pas être scolarisés, qu’ils seraient dalleurs tous repartis. Pour la FSU, ces enfants étaient bien sur notre territoire, en situation difficile et non pas en "touristes", et n’ont pas eu accès à une scolarisation.

- Contrats aidés : Le préfet explique que l’on passe de 470000 contrats en 2016 à 270000 contrats en 2017. Que seuls les contrats dans l’éducation nationale pour l’accompagnement des élèves handicapés sont renouvelés. Les contrats d’aide à la direction vont à leur terme et ne seront pas renouvelés. Pour l’IA, il n’y a eu aucun licenciement, uniquement des non renouvellement. Pour 2018, une nouvelle réduction est à prévoir : il n’y aura pas plus de 200000 contrats.

Devant notre questionnement sur la suppression de ces aides pour les directeurs, la rectrice doit se pencher sur la question et organiser un groupe de travail.

DANS LA LOIRE : à ce jour 479 AESH dont 124 en CDI Il y a eu 45 contrats non renouvelés dans le premier degré, 80 dans le second degré. Des contrats arrivant à échéance fin novembre, ce chiffre augmentera.

- CP à 12 : 37 classes de CP à 12 en REP + en 2017. Tous les " plus de maitres "en REP + ont été redéployés sur des CP à 12.

PERSPECTIVES RENTRÉE 2018

L’IA ne nous répond pas sur la politique de regroupements qu’il va ou non adopté l’an prochain. Il dit attendre les remontées d’effectifs avant de travailler à la carte scolaire. Nous savons que des regroupements sont déjà en perspective sur le territoire, et que le travail avec certaines mairies a commencé.

- Effectifs rentrée 2018 : L’IA annonce d’ores et déjà avoir des indicateurs du ministère qui prévoit une baisse de la démographie scolaire dans la Loire notamment dans le premier degré en maternelle, et dans certains territoires ruraux : entre 300 et 450 élèves en moins ( Données du service statistiques du Ministère). La hausse continue sur St Étienne centre.

D’après nos calculs rapides, cette prévision de baisse correspond à -16 postes.

- Éducation prioritaire : Une refonte de la carte de l’EP est prévue pour 2019. L’IA dit qu’il devrait y avoir des "bougés" à la marge, qu’il y aura quelques ajustements uniquement. Aucun travail n’a été amorcé à ce jour.

- Dispositif CP/CE1 à 12 pour 2018 : Les CP à 12 en REP sont prévus. Pour la première fois, l’IA émet un doute sur la mise en place du dispositif "CE1 à 12" en REP + à la rentrée prochaine. Il dit vouloir attendre la dotation pour se prononcer. D’après nos calculs rapides ( encore !), la mise en place des CP à 12 en REP utiliseraient entre 40 et 50 postes ! Mr Blanquer va devoir ordonner des dotations importantes aux départements pour que cela fonctionne, mais est ce vraiment prévu dans le budget ?

- ULIS : Le SNUipp/FSU rappelle que 17 enfants sont toujours en attente d’une place en ULIS école. Quelles solutions pour la rentrée prochaine pour régler ces situations ? L’Ia répond qu’il n’exclut pas la création d’ULIS 1er iu 2d degré l’a prochain.

- Rythmes scolaires : + de 100 communes sont passé&es à 4 jours en sept 2017. Les modifications pour 2018 sont attendues pour début février, les maires en ont été informés.

Vos élus au CDEN pour le 1er degré : Jérémy Rousset, Cécile Aulagnon

MISE A JOUR DU 5 SEPTEMBRE 2017

Ajustements de septembre + infos de rentrée

PDF - 36.3 ko
déclaration SNUipp/FSU sept 2017

Ouvertures provisoires, glissements de postes, contrats précaires EVS/AVs, ULIS école, "devoirs faits", rythmes scolaires.

Décisions de l’IA : 3 ouvertures ( Villars Pouquet mat / Firminy La Tardive / la Ricamarie Montrambert élé) + glissement d’un demi poste de Larochette à Paul Bert à Roanne.

En pièce jointe la déclaration du SNUipp/FSU portant sur les écoles qui ont besoin d’une ouverture à cette rentrée / les suppressions des contrats aidés / les élèves en attente d’ULIS école.

LES MESURES POUR LES ÉCOLES

Nous avions fait le constat par vos retours d’informations d’une quinzaine d’écoles avec des effectifs chargés nécessitant un poste provisoire à cette rentrée.

3 écoles ont obtenu une ouverture provisoire :
- Villars Pouquet mat 64 élèves 2 classes moyenne 32
- Firminy La Tardive élé 6 classes 172 élèves moyenne 28.6
- La Ricamarie Montrambert élé REP+ 7 classes où l’engagement des CP à 12 n’était pas tenu.

1 glissement d’un demi poste de Roanne Larochette à Roanne Paul Bert à Roanne : l’IA avait, dès la rentrée, prévu de procéder à cette réorganisation afin de mettre une aide à Paul Bert. Pour le SNUipp/FSU, les effectifs de Paul Bert sont suffisants pour l’octroi d’un poste entier. Quant à l’école de Larochette qui a déjà subi une primarisation, puis un projet de regroupement en 2018, la suppression d’une classe à la rentrée sans prévenir est difficile à comprendre.

Les écoles défendues qui n’ont rien obtenu :

- La Montat mat 29.3 de moyenne : l’IA souhaite restructurer les écoles et ne veut rien faire en attendant.

- St Étienne Grand Clos élé REP moyenne 25.2 : L’IA ne veut rien faire , pas prioritaire ; alors que cette école souffre : élèves en grande difficulté, un cycle 2 très chargé, des inclusions d’ULIS qui portent les effectifs à 32 en cycle 2.

- Unieux Vigneron élé moyenne 28.33 : Il est clair que l’IA ne veut procéder à aucun octroi de poste tant que des décisions de regroupement n’auront pas lieu. Le SNUipp/FSU remarque qu’il ne s’agit pas de la première école à "payer" sa lutte contre les primarisations.

- Le Chambon Feugerolles primaire Lamartine REP moyenne 28 : L’IA laisse cette école fonctionner sans moyen supplémentaire cette année. Refus d’une aide ponctuelle. les raisons invoquées : baisse des effectifs sur des écoles alentours ( cela ne réglera pas leur problème cette année !!), ambition d’un RPI avec Firminy qui n’a pas eu lieu.

- St Étienne problématique des écoles Dora Rivière et la Veue très chargés, de Centre Deux en baisse d’effectif : l’IA ne veut pas ouvrir mais dit surveiller de près les dérogations pour alimenter les écoles qui ont de la place.

- La Ricamarie Pagnol maternelle moyenne 27 REP + : l’IA considère que cette situation n’est pas prioritaire.

- Montbrison Moingt maternelle moyenne 28.75 : l’IEN recevra l’équipe dès demain pour discuter de la problématique de gestion des élèves du secteur qui pose problème.

- St Chamond REP Écoles Chatelard primaire moyenne 26.2 et Debussy maternelle moyenne 28.25 : l’IA annonce qu’il ne fera rien. Ces écoles confirment leurs effectifs élevés déjà annoncés en juin, et rien n’est fait. Pour l’IA, l’annonce des CP à 12 en REP pour 2018 améliorera leur situation .... mais en attendant .....

ULIS école

17 élèves n’ont pas d’affectation en ULIS à la rentrée ( 22 élèves étaient en attente en juin), dont 7 sur le roannais. 4 classes d’ULIS ont des effectifs en dessous de 10. 1 classe est à 5 élèves.

CONTRATS AIDES

L’IA confirme que l’on va vers une extinction des contrats EVS d’aide administrative qui vont à leur terme mais ne seront pas reconduits. Il n’y aura pas de poste de secrétariat créé pour compenser. La seule mission préservée est celle des AVS auprès des élèves en situation de handicap.

DEVOIRS FAITS

Cette mesure concerne plus particulièrement le collège, dans la continuité de ce qui a été demandé en primaire. Elle concerne le travail personnel de l’élève, pour l’IA il s’agit "de s’assurer qu’un enfant ne rentre pas chez lui avec un travail qu’il ne peut pas faire seul".

CP ET CE1 à 12 en 2018

Extension de la mesure des CP à 12 en REP, des CE1 en REP + en 2018. Normalement, les CE1 à 12 en REP , c’est pour 2019.

RYTHMES SCOLAIRES

Des communes vont s’interroger encore cette année pour ou contre le changement de rythmes. Le DASEN validera les horaires lorsque les mairies et les conseils d’école auront donné leur avis à la majorité, en veillant à ce que toutes les écoles d’une même commune aient les mêmes horaires.

Vos élus au CTSD 1er degré Jérémy Rousset, Cécile Aulagnon

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 42
Bourse du travail
4 cours Victor Hugo
42028 Saint Etienne cedex

Tél
Saint Etienne 04 77 41 33 21 04 77 41 56 45 snu42@snuipp.fr
Roanne 04 77 71 16 69 snu42a@snuipp.fr


Agrandir le plan