Retour accueil

Carte scolaire suite et fin ... jusqu’en juin

samedi 3 février 2018

L’IA a présenté au CDEN les mêmes mesures qu’au CTSD du 30/01. Aucune avancée.

Calendrier des instances :
- Groupe de travail "situations particulières" le 26 mars
- Ouverture du serveur vers le 26 mars pour 15 jours environ avant les vacances de printemps 
- Résultats du mouvement informatisé, CAPD le 2 mai

CDEN DU 2 FEVRIER

Quels éléments nouveaux à ce CDEN carte scolaire ?

L’IA a présenté les mêmes mesures qu’au CTSD.

(Voir nos pièces jointes et le corps de l’article ci dessous daté du 30 janvier)

Le SNUipp/FSU repose la question de la vingtaine d’écoles déjà vues en CTSD, écoles qui se trouvent dans de mauvaises conditions pour fonctionner à la rentrée 2018 :

"- au Chambon-Feugerolles Lamartine, pourtant classée éducation prioritaire, les élèves ne pourront bénéficier de la mesure CP à 12.

- dans plusieurs écoles éducation prioritaire, des élèves de CE1 au CM2 seront regroupés à 27, 28, 29 élèves par classe, faute de moyens suffisants.

- à Saint-Étienne la Rivière, Guizay, Tarentaize, Alma, Jules Ferry, Rive de Gier St Exupéry : les élèves seront tout aussi nombreux.

- à St Just en Bas/Palogneux, Maclas, La Talaudière, Villars, Mars, Rochetaillée, St Paul de Vézelin, Génilac, Fraisses, St Jean Bonnefonds, l’Hôpital le Grand, Noirétable, Crémeaux, le Cergne, Le Fuyant, Belmont, les conditions d’enseignement seront dégradées à la rentrée 2018.

- à La Montat, avec 1 ULIS donc des élèves à intégrer, 28,4 de moyenne par classe dans un quartier pourtant défavorisé."

Les élus présents insistent sur le cas des écoles de St Just en Bas, St Paul de Vézelin, Le Chambon Feugerolles Lamartine.

- L’IA promet de revoir nombre d’entre elles en juin suivant les évolutions d’effectifs et d’ouvrir éventuellement 1 poste.

PROBLEME : Il reste 2 postes pour les ajustements de juin et environ 20 écoles ! On sait que certaines ne "seront pas servies".

- RPI St Laurent sur Rochefort/débats Rivière d’Orpra  : rien pour cette année, mais une fermeture à venir, une réflexion sur le territoire est en cours avec les élus.

- Fusions à St Chamond : la fusion à Lamartine n’apparait plus dans les documents. Pour les 2 autres, l’IA annonce que la mairie veut consulter avant de décider. Nous comprenons que la décision est maintenant entièrement et uniquement municipale.

- SESSAD déficients visuels  : Le SNUipp/FSU requestionne l’IA sur la continuité du suivi de ces élèves. Ce serait d’après lui un poste d’EMPR qui ferait ce suivi. Notre inquiétude est que ce poste estampillé "Troubles du comportement" ait un champ d’action plus large et que la prise en charge de ces élèves ne soit plus possible. Or ces élèves sont toujours là, de 3 à 20 ans, sur tout le territoire.

Après que le préfet et l’IA ont présenté la démographie du département, l’IA annonce qu’il procédera à des fermetures en juin, mais "au minimum" dit il. Qu’il y aura plus d’ouvertures et qu’elles se feront à la lecture des effectifs réels.

CENTRE DU DEPARTEMENT : nette baisse - 348 élèves

GIER /ONDAINE / ROANNAIS : stabilité entre -29 et -45 élèves

ST ETIENNE : hausse +90 élèves avec arrivée d’un public souvent fragile dont des allophones

LE SNUIPP /FSU INTERPELLE LE PREFET et demande que la dotation de l’an prochain soit, contrairement à cette année, à la hauteur des ambitions. Il y aura d’ores et déjà 40 postes à ouvrir en CE1 dédoublés REP. Cette année, tout a été utilisé ( EMPR cycle 3, + de maitres ..., les écoles rurales bien "deshabillées"), il n’y aura plus aucune réserve de postes .....

Vos élus CDEN 1er degré Jérémy Rousset, Romain Liogier, Cécile Aulagnon

CTSD DU MARDI 30 JANVIER

17 ouvertures de classes, 2 créations d’ULIS, 6 créations de postes EMPR, 70 ouvertures pour les CP et CE1 à 12 en EP.

36 fermetures de classes, 5 fermetures de postes RASED, 1 fermeture en classe thérapeutique, 1 fermeture du poste « déficients visuels » (SESSAD), 2 fermetures postes de Conseiller pédagogique, 11 regroupements en cours, 3 en questionnement sur St Chamond.

Le détail des créations, des dotations "CP/CE1 à 12", des regroupements , des fermetures en pièces jointes.

PDF - 127.5 ko
CTSD 30 01 OUVERTURES
PDF - 130.2 ko
CTSD 30 01 autres mesures

Entre le Groupe de travail et le CTSD, le DASEN est revenu sur :

- 7 fermetures

- a acté 1 ouverture supplémentaire à la Cotonne pour "CP à 12"

- a accepté de prendre en compte nos remarques concernant les fusions sur Chamond ( Garat/Fournas, Kergomard/Debussy, Lamartine). Nous espérons qu’il ne procédera pas à ces regroupements, la décision sera connue ultérieurement, avant le mouvement des personnels.

Ça ce sont les bonnes nouvelles !

(Pour St Germain Laval, l’IA dit qu’il reverra la fermeture en juin sous réserve d’un travail sur le territoire".

Situations non réglées :

Le SNUipp/FSU est ré intervenu sur les situations en fermeture de :

St Just en bas, L"Hôpital le Grand, Noirétable, Génilhac Le Sardon, Rochetaillée, Fraisses J. Zay, St Jean Bonnefonds Le Fay, Crémeaux, St Paul de Vézelin, Belmont.

Le SNUipp/FSU a porté de nécessaires moyens pour :

-  Le centre ville de St Étienne avec une tension qui touche les écoles de La Rivière, Champagne, Ferry, Centre 2, le Guizay, Vivaraize. L’IA répond qu’il y est attentif et qu’il fera le point en juin. Pour le SNUipp, poser 1 poste en juin améliorera la situation mais ne la réglera pas.

D’autant que sur ce même secteur, il y a des besoins importants pour les élèves allophones qui sont d’ailleurs reconnus par l’IA. Le SNUipp demande 1 poste supplémentaire. L’IA ne veut pas poser 1 emploi car il dit vouloir restructurer complètement le dispositif 1er et 2d degré confondus. 4 postes "2d degré" au niveau académique devraient être prévus pour l’UPE2A.

-  Des écoles maternelles stéphanoises qui semblent faire "les frais de la trop petite dotation" : Alma, Tardy mat, Tarentaize mat.

- Des écoles où le compte n’y est pas avec les "CP à 12" : Soleysel, Paganini, Le Chambon Lamartine (pour cette école, l’IA prévoit d’envoyer des élèves dans une autre école dès la rentrée 2018).

- Villars J. Ravon élé (moy 24,2), La Talaudière V. Hugo élé (moy 27,7), RDG ST Exupéry QPV (moy 26), Maclas (moy 26,25), Epercieux Sy Paul (moy 26,3), Mars (moy 29), Le Fuyant, Le Cergne (moy 26)

-  St Etienne La Montat élé : moy 28,4. Pour cette situation, l’IA entend et reporte en juin sa décision de poser un poste.

-  +de maitres que de classes  : 14 postes supprimés, seuls restent les +DMQDC à régny/Balbigny - Feurs/Sury - Montbrison estiallet/Chemin Rouge.

L’IA ANNONCE QU’IL GARDE 2 MOYENS POUR LES AJUSTEMENTS DE JUIN.

13 départs en formation CAPPEI :

- 2 départs en DDEAS dir spécialisées

- 3 départs en EGPA (ex option F)

- 3 départs en Unité d’enseignement (ex option D)

- 2 départs en RASED (E et G confondus)

Vos élus 1er degré au CTSD : Jean Marc Boudot, Jérémy Rousset, Cécile Aulagnon

GROUPE DE TRAVAIL DU MARDI 23 JANVIER

Toutes les informations en pièce jointe sont provisoires et encore en cours de discussion, néanmoins, la grande majorité d’entre elles seront validées en CTSD, le mardi 30 janvier 2018.

D’ores et déjà, le SNUipp/FSU 42 appelle tous les collègues et parents d’élèves concernés par une décision défavorable à se mobiliser mercredi 31 janvier à 17 h devant l’inspection académique. Une délégation sera reçue par le DASEN.

L’analyse du SNUipp/FSU 42 :

Avec une dotation de 15 postes octroyée pour notre département, on ne pouvait pas attendre de miracle. Des projets de fermetures qui se comptent par dizaines, certaines fusions d’écoles actées sans que les adjoints et les parents d’élèves ne soient consultés ou informés, des seuils d’ouverture qui grimpent puisque la dotation ne permet pas de résoudre tous les points de tensions, le réseau des RASED qui continue de se disloquer.

Puis il y a les CP et CE1 à 12. On pourrait se féliciter du constat dressé par le Ministère pour justifier cette mesure : oui, il y a bien corrélation entre nombre d’élèves par classe et réussite scolaire. Ouf ! il aura fallu le temps, les collègues le clament depuis des dizaines d’années. Sauf que cette mesure phare de Macron n’est pas financée ! La Loire en est un exemple emblématique : 15 postes attribués : une 50 aine d’ouvertures nécessaires. Et, dans certains cas, des classes de CE2 à CM2 qui accueilleront 25 à 28 élèves par classe. Malheureusement pour ces élèves, la corrélation entre réussite scolaire et nombre d’élèves/classe ne s’arrête pas aux portes du CE1.

Pour toutes les écoles avec lesquelles nous avions pris contact ( chiffres, argumentaire ...) le SNUipp/FSU 42 est intervenu, les militants sont à votre disposition pour évoquer votre situation et vous fournir les arguments donnés par l’administration pour justifier leurs décisions.

ATTENTION :

- Tous les emplois en REP + "CP à 12" mis en place de façon provisoire l’an dernier au mois de juin sont remis à plat cette année et apparaissent de façon définitive dans les dotations de cette année avec la dotation des "CE1 à 12".

- Les postes au titre des classes dédoublées en CP et CE1 ( REP ou REP+) comptent comme une classe et impacteront positivement les décharges de direction.

- Il nous est annoncé 13 départs en formation CAPPEI.

Nous espérons être clairs et précis dans nos compte - rendus, si nous avons oublié des situations , veuillez nous en excuser, les échanges ont été très longs et les situations très nombreuses...

Pour le département

Dotation rectorale : 15 postes

EMPR CYCLE 3 : 13 postes fermés

+ de maîtres que de classes : 12 postes fermés. Seuls seront maintenus les dispositifs de Sury/Feurs et Balbigny/Régny (2 postes)

TR Éducation prioritaire mis en place en 2017 pour CP à 12 en REP+ : 12 postes fermés ( et réinjectés cette année)

TOTAL des postes disponibles pour cette carte scolaire : 52 postes

En pièce jointe le projet d’ouvertures et nos demandes

PDF - 61.8 ko
projet des ouvertures

Le projet détaillé par circonscriptions : fermetures en projet / dotations des Cp /CE1 à 12

Attention, dans le document la mention CP/CE1 dédoublés est un raccourci terminologique pour parler du dispositif, mais ne doit pas prêter à confusion, il s’agit bien de classes "CP à 12 pur" en REP et REP+ et de classes "CE1 pur" en REP+. Des doubles niveaux CP/CE1 ont été exceptionnellement mis en place lorsque l’organisation des dédoublements de classes CP ou CE1 était compliquée.

PDF - 68.8 ko
projet ferm / cp ce1 à 12

Vos élus carte scolaire : Jérémy Rousset,Jean Marc Boudot, Cécile Aulagnon

MISE A JOUR DU 18 JANVIER

LES DATES DES INSTANCES

Mardi 23 janvier après midi : groupe de travail / discussions sur les écoles en observation avec les élus du personnel.

Mardi 30 janvier après midi : CTSD ( Comité Technique départemental) / nouvelles discussions après les décisions annoncées par l’IA.

Vendredi 2 Février 17h : CDEN en préfecture où l’IA présente le projet arrêté carte scolaire au préfet, aux élus, aux parents d’élèves.

Sur TOUS les dossiers dont nous avons connaissance , le SNUipp/FSU 42 portera votre parole.

MISE A JOUR DU 10 JANVIER 2018

Le Comité Technique Académique se tiendra mardi 16 janvier au rectorat.

Les chiffres de la dotation départementale apparaissent dans les documents préparatoires à la réunion : +15 postes pour la Loire avec nombre de classes à ouvrir pour les CP dédoublés en REP, et de CE1 en REP + !

Pour info, l’an dernier , la dotation était de + 31 postes.

MISE A JOUR DU 22 DECEMBRE 2017

Quelques chiffres et quelques infos préparatoires aux instances de janvier :

1ères données nationales en ce qui concerne la dotation.

impact CP et CE1 en REP REP + sur la direction.La carte scolaire se prépare dans les circonscriptions, à l’IA, certains IEN informent les écoles de certains projets les concernant.

Le SNUipp/FSU espère que tous les projets concernant la future carte scolaire font bien tous l’objet d’une information auprès des équipes en amont afin que les décisions prises ne tombent pas comme un "couperet" le jour des instances. L’organisation des écoles intéresse tous les partenaires qui doivent y prendre part et doivent pouvoir donner leur avis.

En tout cas, le ton est donné au niveau national quant à la dotation du ministère, lire l’article completici

Pour l’académie de Lyon, il est prévu une dotation positive de +271 postes.

(Pour info, l’an dernier, cette dotation était de + 352).

Nombre estimé de classes dédoublées en Éducation Prioritaire pour l’académie :

154 CP en REP et 168 CE1 en REP +

La dotation globale est largement insuffisante au regard des priorités nationales qui vont absorber tous les postes :
- dédoublement des classes de CP en REP, + décharges de direction
- dédoublement des classes de CE1 en REP+ partout où les locaux le permettent.

Une provision de postes est également prévue nationalement pour financer les nouvelles conventions départementales « ruralité » (100 Équivalents Temps Plein) et créer de nouvelles ULIS école (100 Équivalents Temps Plein).

LA DOTATION POUR LE DÉPARTEMENT DE LA LOIRE SERA CONNUE LE 16 JANVIER 2018

( date de la tenue du Comité Technique Académique).

Des clarifications ont été annoncées au niveau ministériel sur la prise en compte des classes de "CP et CE1 à 12" dans les décharges de direction pour la rentrée prochaine.

Lire l’article completici

La prise en compte de ces classes dans le décompte des décharges est une bonne chose ..... la dotation sera sera d’autant plus insuffisante !!

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 42
Bourse du travail
4 cours Victor Hugo
42028 Saint Etienne cedex

Tél
Saint Etienne 04 77 41 33 21 04 77 41 56 45 snu42@snuipp.fr
Roanne 04 77 71 16 69 snu42a@snuipp.fr


Agrandir le plan