Retour accueil

Vous êtes actuellement : CARRIERE  / Promotions 


Classe exceptionnelle : postulez pour 2018 VITE

vendredi 6 avril 2018

Campagne 2018 , ATTENTION à la date butoir, c’est pendant les vacances !

LA CAMPAGNE POUR LA SESSION 2018 DEVAIT S’OUVRIR DU 3 AU 16 AVRIL 2018. Suite à notre intervention, la DGRH vient de nous informer que le serveur pour la campagne d’inscription 2018 d’accès à la classe exceptionnelle resterait ouvert sur I-Prof jusqu’au 25 avril 2018, 18 heures. VERIFIEZ VOTRE BOITE I PROF MEME PENDANT LES VACANCES ! N’attendez pas cette date butoir !

Campagne de candidatures à la classe exceptionnelle année 2018

Cette campagne concerne les collègues non éligibles au titre de l’année 2017 qui le deviennent pour 2018 (8 ans d’exercice direction, REP, Directeurs, formateurs, référents …) et les collègues recalés au titre de l’année 2017 qui peuvent de nouveau candidater pour 2018.

L’arrêté du 16 mars 2018 paru au BO le 29 mars 2018 expose les conditions du dépôt de candidature :

- Les personnels remplissant les conditions pour être promus à la classe exceptionnelle de leur corps, doivent exprimer leur candidature pour que leur situation soit examinée à ce titre, en remplissant une fiche de candidature au travers de l’outil de gestion internet I-Prof. (condition impérative même pour les collègues ayant candidaté à la campagne d’accession de 2017)

MISE A JOUR DU 29 MARS

La 1ère CAPD s’est tenue vendredi 30 mars 2018 après midi pour prononcer les passages à la classe exceptionnelle au 01/09/2017.

COMPTE RENDU CAPD DU 29 MARS 2018

La première CAPD sur l’avancement à la classe exceptionnelle se tient aujourd’hui et le SNUipp/FSU dénonce l’injustice de cette mesure et l’incompréhension qui en émane. Nous avions déjà alertésur la prise en compte de la « valeur professionnelle », autrement dit du mérite, dans les promotions des PE. Ce nouveau grade vient très sérieusement ternir le tableau du PPCR. Depuis le début, le SNUipp/FSU dénonce cette disposition inique du PPCR qui ressemble à une distribution des prix, illisible, non transparente, incompréhensible.

Ils sont 65 sur 184 à accéder à la classe exceptionnelle dans le département, soit 1,69 % des enseignants du département

(1,36 % pris dans le vivier 1 - 0,34 % pris dans le vivier 2).

Combien sont-ils à exercer leur métier de manière exceptionnelle tous les jours dans leur classe ?

Combien seront-ils à ne pouvoir jamais candidater faute d’exercer des fonctions spécifiques et / ou trop loin d’atteindre le dernier échelon de la hors classe ?

En quoi sont-ils moins méritants ?

Encore faudrait-il commencer par définir la valeur professionnelle, concept hasardeux aux contours flous et indéfinissables !

Lire la totalité de notre déclaration ci dessous

PDF - 51.2 ko
Déclaration SNUipp/FSU Classe Exceptionnelle Session 2017

En réponse à notre déclaration, le DASEN précise qu’il ne commentera pas ce qui relève des bases nationales sur les textes : contingent, mode de prise en compte de l’ancienneté, pourcentage des viviers. Il revient sur l’idée "maitresse" de ce grade à savoir que "l’age n’a jamais été méritant, et qu’on peut être plus ou moins brillant."

Nous notons également 16 collègues "retraitables" qui sont promus MAIS 5 qui ne le sont pas !

Le SNUipp/FSU demande des explications sur de nombreuses situations de collègues incompréhensibles, sur les "retraitables" non promus, sur la "pérennité" des avis, sur la façon dont sont écrits les avis des IEN, sur les critères pris en compte dans le départage des candidats.

Les réponses qui nous sont données par le DASEN :

- "Être dans le tableau d’avancement est déjà une reconnaissance puisque ces collègues sont à la hors classe et cet avancement arrive en toute fin de parcours" nous dit il.

- Les avis ne sont pas immuables et seront revus à chaque session de promotion, aussi bien l’avis de l’IEN que celui du DASEN. Heureusement ! Le SNUipp/FSU s’en réjouit puisque la façon dont est formulé l’avis induit l’appréciation finale et ne pas modifier l’avis pourrait "barrer" les collègues pour chaque session de promotion.

- Il semble d’après les discussions de ce jour que soient pris en compte différents critères pour établir un classement des collègues : le genre / le fait d’être on non retraitable / une répartition sur le territoire / une répartition sur tous les types d’emplois / les différents contextes d’exercice.

Notre avis : le DASEN a du choisir un contingent contraint. Il peut maintenant justifier chaque promu ou non promu puisqu’il est facile de trouver une qualité ou une imperfection pour chacun.

Les collègues promus ont des carrières qui sont saluées par l’administration... et c’est tant mieux ! Mais cette promotion doit concerner tous les collègues, il est normal que dans le cadre du PPCR le déroulement de carrière soit prolongé sur des indices dignes d’une carrière de fonctionnaire d’Etat catégorie A. Ces promotions devront s’ouvrir très largement, c’est ce que le SNUipp-FSU revendique, à l’image de ce que nous avons porté pour la hors-classe : un même métier, un même rythme et surtout un indice terminal accessible à tous. La ritournelle du SNUipp/FSU ne varie pas parce que pour faire travailler en équipe des personnels, mieux vaut les traiter à égalité.

L’administration n’évalue pas, elle juge du mérite de ses agents, et par là même met à mal l’unité de la profession, procure amertume, rivalités qui participent de la dégradation des ambiances de travail, ne rend pas service au travail d’équipe et à tout ce qui en découle. Tout ceci sous le sceau de l’école de la confiance.

Comment expliquer que des parcours identiques donnent des avis différents ? Dans la presque totalité des cas, les avis littéraux des IEN sont très bons mais beaucoup se traduisent par un avis seulement « satisfaisant » qui ne permet pas l’accès au nouveau grade. Quelle justification ? Nous reviendrons plus précisément en séance sur tout ce qui rend incompréhensible ce tableau d’avancement.

La revendication d’un avancement automatique, avec un barème basé sur l’ancienneté, aurait été une meilleure réponse qui aurait permis de reconnaître l’engagement professionnel de tous au quotidien, dans toutes les fonctions, et surtout dans toutes les classes.

LA CAMPAGNE POUR LA SESSION 2018 DEVAIT S’OUVRIR DU 3 AU 16 AVRIL 2018. Suite à un problème technique au centre technique de Toulouse, les Inspections ont reçu l’ordre de na pas lancer la campagne. Aucune date ne peut être donnée pour l’ouverture du serveur.

POUR CANDIDATER VOUS DEVREZ REMPLIR LA FICHE DE CANDIDATURE SUR I PROF : VERIFIEZ VOTRE BOITE I PROF MEME PENDANT LES VACANCES

Pour la session 2018, vont s’ajouter aux collègues qui ont déjà candidaté en 2017 ceux qui ont été promus aux échelons à la Hors Classe au 01/09/2017.

Très rapidement, il n’y aura que les départs en retraite qui permettront d’alimenter le contingent de la classe exceptionnelle ;

Vos élus à la CAPD restreinte Classe exceptionnelle Luc Gibernon et Cécile Aulagnon

MISE A JOUR DU 23 MARS 2018

Tous les collègues ayant postulé à la classe exceptionnelle doivent recevoir un avis de l’IEN sur I Prof aujourd’hui.

Pour consulter votre appréciation dans iprof :
- dans le dossier iprof cliquer sur les services
- cliquer sur "OK" de "classe exceptionnelle"
- cliquer sur consulter mon dossier
- cliquer onglet synthèse

La CAPD se tiendra le vendredi 30 mars après midi.

Cette CAPD sera restreinte car seuls les élus du personnels élus au titre de la hors classe peuvent siéger. Lors des dernières élections, c’est le SNUipp/FSU 42 qui a gagné ces sièges, c’est pourquoi, seul le SNUIpp/FSU siègera face à l’administration. Il y aura donc 2 élus du SNUipp/FSU présents à cette CAPD avec la direction académique.

Il faut que les élus présents soient au courant de votre situation. Si vous constatez un écart entre l’avis mentionné sur I Prof et votre parcours professionnel, faites nous un courrier par retour de mail avec tous les éléments nous permettant d’intervenir en séance.

Il est encore temps de nous envoyer votre "dossier personnel" en pièce jointe ci dessous.

PDF - 1.6 Mo
dossier suivi classe exceptionnelle

Nous tiendrons informés tous les collègues qui nous ont fait parvenir leur candidature des décisions prises à l’issue de la CAPD.

Pour rappel, cette CAPD validera les passages à la classe exceptionnelle au 01/09/2017. Il y aura une autre vague de candidatures très bientôt pour un passage au 01/09/2018.

MISE A JOUR DU 23 FÉVRIER 2018

.... Remplissez et faites nous parvenir votre fiche syndicale pour le suivi de votre dossier. mars après midi

Vous trouverez en pièce jointe la fiche de suivi à nous renvoyer par courrier postal ou pas mail.

Toutes les infos dans le doc joint ici

MISE A JOUR DU 5 FÉVRIER 2018

Nous venons d’avoir connaissance ce jour du contingent académique pour les PE et les PsyEN.

Seule une très petite minorité de collègues pourront accéder à la classe exceptionnelle !!!

Les chiffres parlent d’eux mêmes .....

De 2 choses l’une , soit il y a vraiment très très peu d’enseignants méritants,

soit cette invention est d’une injustice flagrante !

Au NIVEAU ACADÉMIQUE (Ain, Loire, Rhône confondus) seront retenus :
- 183 PE au titre du vivier 1
- 50 PE au titre du vivier 2
- 5 PSY au titre du vivier 1
- 2 PSY au titre du vivier 2

Nous ne connaissons pas à ce jour la répartition par département ( à savoir que le Rhône a plus de 2x plus d’enseignants que la Loire, l’Ain a peu près comme la Loire).

MISE A JOUR DU 10 JANVIER 2018

Nous avons joint les services de l’IA concernant la validation du CV et la signature numérique sur I Prof.Pour l’instant, les collègues n’ont rien à faire, l’IA attend de savoir si le serveur va permettre la signature. L’IA attend des précisions les jours qui viennent ... auquel cas ils interpelleront le ministère.

Si vous n’avez aucune nouvelle la semaine prochaine, vous devrez prendre contact avec le service de la DIPER à l’IA.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 42
Bourse du travail
4 cours Victor Hugo
42028 Saint Etienne cedex

Tél
Saint Etienne 04 77 41 33 21 04 77 41 56 45 snu42@snuipp.fr
Roanne 04 77 71 16 69 snu42a@snuipp.fr


Agrandir le plan