Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER  / CUI / AESH / AED 


AVS/AESH - CR de l’audience à l’IA - MAJ 26/04/18

dimanche 22 avril 2018

Pour l’amélioration du métier d’AVS-AESH et le maintien des Aides à la direction d’école la FSU 42, en intersyndicale avec SUD éducation Loire et SNUDI-FO42 appelait à un rassemblement devant l’Inspection Académique le jeudi 26 avril. Nous avons déposé à cette occasion les revendications que nous portons pour les contractuels non-titulaires et autres précaires de l’ Éducation nationale.

Compte-Rendu de l’audience du 26 avril 2018

Nous avons été reçus par M. Poumarèdes, Secrétaire Général de l’IA et Mme Maurin-Dulac, inspectrice ASH.

Nous avons rappelé que la suppression des Aides Administratives à la Direction d’école porte préjudice aux écoles. Les Directeurs ont besoin de ces personnes ou doivent bénéficier d’un allègement de leur tâches administratives. Un groupe de travail académique s’est tenu fin mars à ce sujet (sans représentation syndicale).

Nous avons demandé que le guide AVS de la Loire bénéficie d’une plus large diffusion, afin que tous les personnels concernés puissent en avoir connaissance. L’IA s’est engagé à l’envoyer très vite sur la boite académique de chaque AVS. RAPPEL : toutes les AVS, en CUI ou de droit public ont une adresse académique prenom.nom@ac-lyon.fr.

Les transformations de CUI en AESH de droit public.

Nous avons dénoncé les inégalités de traitement entre les personnes qui ont signé un contrat en septembre et celles qui ont signé en fin d’année, avril ou mai par exemple, car celles-ci ont plus de difficultés à voir leur contrat transformé : il n’y a plus de budget à cette période. Nous n’avons pas eu de réponse claire à ce sujet, si ce n’est que l’administration garde les candidatures qui peuvent convenir pour septembre. Nous avons demandé à ce que ces personnes soient informées au plus vite de leur embauche ou non, si possible avant les vacances. Nous avons aussi demandé combien de personnes sont concernées et combien bénéficient d’une transformation de leur contrat.

Le temps de travail des AESH et formation continue

L’administration défend son mode de calcul : (1607x0.57)/36=25,44, soit 25h26 par semaine. Nous avons rappelé que l’annualisation en France ne peut se faire sur moins de 39 semaines, que les missions des AVS-AESH sont auprès des élèves porteurs de handicap. Enfin que si 1h26 de plus par semaine peut parfois être utile (E.S.S, préparations, concertations), ce n’est pas toujours le cas. Nous avons rappelé notre proposition : ce temps pourrait être consacré à de la formation personnelle. L’IA a évoqué l’annualisation de cette 1h26 qui pourrait être ventilée différemment selon les besoins (environ 50 heures sur l’année). Ce temps pourrait aussi être consacré à de la formation continue sur temps de travail. Un groupe de travail académique doit avoir lieu au sujet de la formation initiale et continue des AESH.

Nouveaux CUI, dits PEC

Les contrats sont les mêmes, ainsi que le cadre légal. L’adaptation à l’emploi est un objectif important. Nous avons demandé que les personnes en CUI puissent bénéficer de VAE pour valoriser les compétences acquises, en validant par exemple des modules du DEAES.

Les carrières des AESH en CDI

Au bout de 3 ans de CDI, puis tous les 3 ans, les AESH ont droit à un entretien d’évaluation qui peut conduire à une petite augmentation de salaire. La mise en place est en cours, et concernerait environ 20-25 personnes dans la Loire.

AVS-AESH : le métier que nous voulons

L’administration a souligné les évolutions en cours et salué l’engagement des personnels. Nous avons demandé de faire remonter au ministère la nécessité d’octroyer un véritable statut à ces personnels, de leur permettre de voir leur salaire et leur temps de travail augmenter s’ils le souhaitent. Une avancée au sujet du texte sur les primes REP/REP+ a aussi été demandée.

Evaluation des personnels AVS-AESH

La FSU a rappelé que le cadre réglementaire n’est pas respecté lorsque les directeurs effectuent l’évaluation des AESH. Celle-ci doit être menée par le supérieur hiérarchique, qui est l’Inspecteur de circonscription (IEN). Il ne peut déléguer ou partager cette tâche avec le directeur.

Ce que nous avons gagné depuis l’audience du 1er juin 2017 :

- Le 13 mars 2018, à la demande de la FSU, est paru un "memento AVS de la Loire" qui précise les missions et le cadre légal de la profession d’AVS dans la Loire. http://www2.ac-lyon.fr/services/loire/ash/spip.php?article171&lang=fr

- L’inspection ASH42 a mis en ligne les personnes chargées de la coordination des AVS et leur contact. http://www2.ac-lyon.fr/services/loire/ash/spip.php?article34&lang=fr

- Les contrats CUI signés depuis septembre 2017 le sont sur un temps de 20 heures payées 20 (au lieu de 24 heures payées 20). http://42.snuipp.fr/spip.php?article688

Ce n’est pas suffisant.

Nous demandons le maintien des Aides A la Direction d’Ecole.

Dans la continuité des journées contre la précarité des 7 et 8 novembre et dans la perspective des mobilisations en faveur des agents non titulaires initiées par la FSU, le SNUipp-FSU s’engage avec les AESH pour dresser les contours d’un véritable métier.

L’engagement du président de la République en faveur des personnes en situation de handicap, la nomination d’une secrétaire d’état auprès au Premier ministre chargée des personnes handicapées sont les signes d’une volonté de faire évoluer le dossier, dont la question de l’accompagnement des personnes en situation de handicap.

Pour le SNUipp-FSU, il est important de porter dans cette période les revendications des personnels pour gagner un véritable métier, passant par la reconnaissance des fonctions exercées et l’amélioration des conditions d’emploi et d’exercice.

Ainsi nous vous invitons à prendre connaissance des revendications construites à l’aide de vos remontées.

PDF - 140.4 ko
cahier de doléances SNUipp-FSU 2018

Vous pouvez aussi proposer des ajouts ou des modifications en nous écrivant à snu42@snuipp.fr

JPEG - 117.9 ko
tract 26-04
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 42
Bourse du travail
4 cours Victor Hugo
42028 Saint Etienne cedex

Tél
Saint Etienne 04 77 41 33 21 04 77 41 56 45 snu42@snuipp.fr
Roanne 04 77 71 16 69 snu42a@snuipp.fr


Agrandir le plan