Retour accueil

Vous êtes actuellement : FSU 


[FSU action] Rassemblement samedi 05/12 Loi de sécurité globale : ça ne passe toujours pas !

jeudi 3 décembre 2020

Rassemblements ligériens samedi 5 décembre, contre la surenchère sécuritaire qui porte atteinte à notre démocratie et contre l’insécurité sociale, le chômage et la précarité.

Les organisations syndicales de la Loire, dont la FSU, les collectifs et associations, la Ligue des droits de l’homme appellent à se rassembler pour défendre nos libertés individuelles et collectives :

A Roanne Manifestation à 11h devant le palais de justice jusqu’à la sous-préfecture

PDF - 967.4 ko
Tract intersyndical 5 décembre Roanne

A St Etienne Manifestation à 14h Devant la Bourse du travail jusqu’à la place Jean Jaurès avec les précaires et privés d’emploi puis à 15h rassemblement Place Jean Jaurès contre la loi de sécurité globale.

Ces rassemblements ont fait l’objet de déclarations officielles en préfecture ce qui autorise les citoyens à s’y rendre. Pour vous déplacer samedi vous devez donc utiliser l’attestation dérogatoire ci dessous :

PDF - 40.1 ko
Attestation de déplacement dérogatoire

Faisant suite à l’état d’urgence sécuritaire, le Gouvernement profite de la crise sanitaire actuelle pour intensifier le remise en cause de nos droits et de nos libertés, par de nombreuses lois liberticides, notamment :

  • « L’état d’urgence sanitaire », loi dérogeant au droit commun, depuis le 23 mars 2020 et actuellement prorogée jusqu’au 16 février 2021, permet au 1er Ministre et aux Préfets d’interdire toute vie démocratique et sociale en remettant en cause les libertés publiques, individuelles et collectives, syndicales, politiques, associatives, ainsi que le Code du Travail, les garanties collectives et les droits sociaux.
  • La loi dite de « Sécurité Globale », organise la surveillance de la population (caméras, drones etc…), et s’attaque à la liberté de la presse, aux journalistes eux-mêmes et à la liberté d’information. Basée notamment sur le nouveau schéma national du maintien de l’ordre du Ministère de l’Intérieur, elle renforce les moyens policiers de répression des manifestants (nassage, gazage, grenades lacrymogènes etc…).Selon le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU, la proposition de loi porte : « Des atteintes importantes aux Droits de l’Homme et aux libertés fondamentales, notamment le droit à la vie privée, le droit à la liberté d’expression et d’opinion, et le droit à la liberté d’association et de réunion pacifique »
  • La loi de « programmation de la recherche (LPR) » remet en cause les libertés académiques, l’autonomie de la recherche, le statut public des chercheurs, limite la liberté syndicale et la liberté d’expression dans les universités et campus ; elle prévoit de lourdes amendes (45 000 €) et même des peines de prison (jusqu’à 3 ans) en cas d’occupation des universités.
  • La loi confortant « les principes républicains », anciennement « contre les séparatismes », remet en cause les libertés d’information, d’opinion et de croyance.

Aujourd’hui, la véritable insécurité est sociale : il est urgent de légiférer contre les licenciements et la précarité et non contre nos libertés.

Ensemble, exigeons la démocratie.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 42
Bourse du travail
4 cours Victor Hugo
42028 Saint Etienne cedex

Tél
Saint Etienne 04 77 41 33 21 04 77 41 56 45 snu42@snuipp.fr
Roanne 04 77 71 16 69 snu42a@snuipp.fr


Agrandir le plan