Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER  / Direction d’école 


[DIRECTION] Groupe départemental des directeurs : compte rendu de la réunion du 11 mars 2021

jeudi 11 mars 2021

La seconde réunion du groupe départemental des directeurs s’est tenue ce jeudi 11 mars. A l’ordre du jour : la formation continue et l’accompagnement des directeurs.

Présents

M. Poggioli, DASEN

Mme Meisse, A-DASEN

2 IEN : Mme Vieira et Mme Bouche

3 représentants SNUipp-FSU : Marianne Denis, Jérémy Rousset, Isabelle Rousson

2 représentants du SE-Unsa

1 représentante FO

7 directeurs et directrices d’école choisis par l’administration.

Situation sanitaire

Il est demandé la communication d’un document synthétique par l’administration pour informer les familles des changements de la FAQ, des mesures à prendre pour les cas contact et cas positifs. Mme Vieira, IEN de la circonscription de St Chamond, partagera un document type sous couvert de Mme Egaud, Médecin conseiller technique.

Pour le SNUipp FSU 42, ce groupe de travail n’était pas le lieu approprié pour évoquer toute la complexité de la gestion sanitaire, la priorité devant demeurer à la réflexion sur la mise en oeuvre de la circulaire du 25 aout 2020 afin de trouver le plus rapidement possible des pistes d’évolution nécessaires. Les CHSCT réunis régulièrement sont investis de la problématique sanitaire et nos élus y travaillent avec rigueur.

Formation continue des directeurs

Deux jours de formation minimum sont prévus par la circulaire (sur le temps de classe remplacé). Quel contenu possible ?

Un impératif pour sa mise en place apparait : connaitre les besoins des directeurs.

Le SNUipp-FSU 42 a réalisé un sondage au mois de février à destination de la profession. Afin d’alimenter la réflexion, les premiers résultats sont exposés au groupe des directeurs : Les résultats de la consultation des directeurs de la loire ... pour des propositions en phase avec le terrain

171 répondants parmi les directeurs de la Loire, soit 36,5% des personnels.

Des besoins forts sont exprimés par la profession, par ordre de priorité :

1. Juridique (dont signalements, faits établissements, évènements graves…)

2. Sécurité : élaboration et suivi des PPMS, application des mesures Vigipirate, formation incendie (dont manipulation des extincteurs), AFPS, connaissance de CHSCT et rôle du directeur, rôles et missions des interlocuteurs dédiés)

3. Inclusion scolaire

4. Communication : interne à l’école (pilotage de l’équipe), externe avec les différents partenaires. Prévention des conflits, gestion des conflits, conduite d’entretien.

5. Administratif

6. Numérique

Certains besoins différent selon la taille ou les spécificités de l’école, l’ancienneté des directeurs.... La formation proposée devrait donc pouvoir être adaptable aux besoins de chacun.

Proposition du SNUipp-FSU 42 : 2 jours de formation minimum par an pour tous les directeurs au cours desquels seraient proposées des formations de mises à jour (évolution des textes des procédures et des outils et échanges de pratique) + un plan de formation dans le cadre des 18h avec des modules aux choix en fonction des besoins spécifiques de chacun.

La thématique de la laïcité est également proposée, ainsi que le besoin de mises à jour régulières en fonction de l’évolution des textes réglementaires.

Echanges de pratiques

Plus de 70% des sondés par le SNUipp-FSU 42 disent en avoir besoin. La demande est essentiellement de pouvoir avoir un lieu d’échange entre directeurs pour partager les situations vécues et les réponses mises en œuvre.

Le SNUipp FSU 42 précise que ces échanges doivent avoir lieu sur du temps de service impérativement.

Le référent direction d’école, dont la création est prévue par la circulaire ministérielle, peut avoir pour rôle de permettre et d’organiser ces échanges, avec un temps de décharge dévolu. Il s’agirait d’organiser un réseau de directeurs à une échelle géographie réduite : le souhait de la profession étant son recrutement à l’échelle de la circonscription voire du secteur de collège.

Pour le DASEN : la mise en place de ces référents est envisagée dans un premier temps sur la ruralité où l’isolement peut être plus important. Dans l’urbain, les coordonnateurs réseaux (REP ou REP+) ont déjà ce rôle.

Le SNUipp-FSU 42 propose la création de conseils de directeurs (plébiscité par plus de 75% des directeurs) dont le but serait d’échanger, de débattre, d’avoir un regard collectif sur les IO et leur mise en oeuvre, d’émettre des propositions et les faire remonter. Le référent pourrait organiser et diriger ce conseil.

Pour les IEN présents, l’IEN doit avoir un rôle à jouer dans ces conseils de directeurs en les présidant et en restant l’interlocuteur privilégié pour faire des remontées.

Sur quels temps ? Les temps de décharge ?

Vigilance du SNUipp-FSU 42 : 30% des directeurs du département ne bénéficient pas d’une décharge hebdomadaire. Pour ceux qui en ont une, son insuffisance est nettement pointée. Tous les dispositifs qui seront mis en oeuvre devront donc trouver des solutions en terme de temps et il sera nécessaire de travailler cette question lors de la prochaine réunion.

Prochain groupe de travail prévu en mai :

- Retour sur l’organisation de la formation.
- Problématique du temps : quels leviers activables à l’échelle départementale ?
- Mise en place des référents et conseils de directeurs
- Simplification administrative

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 42
Bourse du travail
4 cours Victor Hugo
42028 Saint Etienne cedex

Tél
Saint Etienne 04 77 41 33 21 04 77 41 56 45 snu42@snuipp.fr
Roanne 04 77 71 16 69 snu42a@snuipp.fr


Agrandir le plan