Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER  / Direction d’école 


[DIRECTION] Groupe départemental des directeurs d’école du 30 septembre 2021

jeudi 30 septembre 2021

La présentation des "référents directeurs", la formation continue des directeurs, et la mise en place d’une lettre d’information numérique étaient à l’ordre du jour de ce groupe de travail.

Présents à ce GT :

  • Mme Meisse (A-DASEN)
  • 3 IEN : Mme Vieira, M Colonel, M Pichon
  • 3 représentants du SNUipp-FSU : Marianne Denis, Jérémy Rousset, Isabelle Rousson
  • 2 représentants SE-UNSA
  • 1 représentante SNUDI-FO
  • 5 directeurs et directrices choisis par l’administration
  • les 3 "référents directeurs"

Présentation "des référents directeurs"

3 directeurs et directrices d’école vont remplir la fonction de "référents directeurs" au niveau départemental : Claire Cornut (école de la Montat à St-Etienne) avec 50% de décharge dédié à cette fonction, Marie-Andrée Perrin (école Fournas-Garat de Saint-Chamond) avec 50% de décharge dédié à cette fonction, Michaël Dejoint (école de St-Just-la-Pendue) sans décharge complémentaire.

L’administration exprime, par ce choix, sa volonté de faire appel à des profils et des parcours diversifiés.

La mission prioritaire de ces référents directeurs, pour ce début d’année, consiste à élaborer et alimenter une lettre d’information numérique à destination des directeurs et directrices d’école. Une boite mail fonctionnelle va être créée pour cette nouvelle fonction.

Les collègues pourront-ils les interpeller ? Comment ? Sur quels sujets ? La réflexion sur le rôle des référents et leur articulation avec les IEN est en cours de réflexion et devra être précisée.

Il est évoqué à plusieurs reprises par l’administration la nécessité de "rassurer" les directeurs d’école. Pour le SNUipp-FSU42, comme pour les collègues participant à ce groupe de travail, les directeurs n’ont pas besoin d’être rassurés. En revanche, ils ont besoin de voir leurs tâches allégées et simplifiées. Ce groupe de travail met en avant, depuis 2 ans maintenant, des problématiques simples (mails reçus en doublon, demande de remontées d’informations redondantes...) qui ne sont pas traitées et qui ne font toujours pas l’objet d’évolution notable à ce jour.

Formation continue des directeurs

Tous les directeurs du département bénéficieront cette année de 2 jours de formation dans l’année, sauf les directeurs nouvellement nommés lors de la rentrée 2021.

Il a été demandé aux directeurs concernés de choisir 4 thématiques parmi 11 proposées :
- la laïcité
- la neutralité, gestion des conflits internes
- les discriminations à l’école
- le harcèlement à l’école
- la sécurité
- le handicap
- la violence des élèves
- l’autorité parentale
- la relation aux familles
- la relation à la municipalité
- PSC1

2 thématiques seront retenues parmi les 4 choisies. Un point juridique sera fait systématiquement, quelque soit le choix du module, par un avocat-conseil du l’Autonome de Solidarité. Un temps de travail sur la communication et la posture du directeur sera également systématiquement proposé.

Le déroulement de la journée de formation suivra le modèle suivant : proposition d’une situation-problème, intervention de l’avocat-conseil, résolution du problème et communication du directeur, élargissement de la thématique.

Des interventions pourront être faites par des partenaires extérieurs.

Le SNUipp-FSU42 se félicite que les thèmes proposés correspondent majoritairement aux souhaits exprimés par la profession à travers l’enquête départementale effectuée l’année dernière par notre section. Cela va dans le bon sens pour répondre aux problématiques de terrain. Nous notons également l’abandon d’une journée de formation dans une autre structure initialement prévue qui ne constitue pas une priorité au regard des nombreux besoins de formation exprimés.

Concernant le positionnement de ces journées de formation, l’administration indique qu’elles auront lieu, dans la mesure du possible, en dehors des journées de décharge. Le SNUipp-FSU42 insiste pour que, dans le cas contraire, les journées de décharge perdues soient rendues ultérieurement sous la forme d’un remplacement. Mme Meisse y est favorable et s’engage à ce que ce soit le cas. Nous invitons donc les collègues concernés à être vigilants et à nous faire remonter toute difficulté.

Mise en place d’une lettre d’information numérique

Objectifs de cette lettre :
-  Garantir au directeur une meilleure lisibilité de toutes les informations institutionnelles (par anticipation, et par rappel)
-  Simplifier la gestion administrative : fiabilité des informations disponibles et facilité d’accès à cette information
-  Fluidifier et diminuer le flot d’informations arrivant à l’école
-  Outil d’aide au pilotage administratif et pédagogique

Cette lettre a pour vocation d’alléger les boites mails : une information déjà envoyée par la DSDEN ne devra pas être ré-envoyée. Les circulaires seront toujours envoyées à part. En revanche, toutes les activités pédagogiques ne passeront plus que par la lettre d’information numérique et ne feront plus l’objet d’envoi séparé.

L’envoi de la 1ère lettre est prévu le 22 octobre (lettre de novembre/décembre). A terme, il y aura 7 lettres par an (1 par période + début et fin d’année).

La lettre sera organisée en 3 rubriques : un message institutionnel de la DSDEN, un fil d’actualités (pédagogique et administrative), un agenda interactif (anticipation et mémo).

Thèmes supplémentaires abordés par le SNUipp-FSU42

- l’organisation des décharges des écoles de moins de trois classes : Mme Meisse demande aux circonscriptions que le calendrier annuel des décharges soit communiqué à la DSDEN ainsi qu’aux directeurs et directrices concernés. Ce calendrier doit être respecté et ces décharges doivent être sacralisées. Contrairement aux pratiques de ces dernières années, ces décharges sont et resteront prioritaires par rapport à d’autres besoins en remplacement. Nous invitons les collègues concernés à y être attentifs et à nous faire remonter toute problématique liée au respect de leur temps de décharge.

- l’attribution de décharges complémentaires et d’aides ponctuelles : sur 7 circonscriptions, des aides ponctuelles aux directeurs ont pu être apportées en ce début d’année (57 écoles ont été concernées). Le SNUipp-FSU42 interroge l’administration sur la manière dont les besoins sont identifiés, répertoriés, priorisés. Il n’y a pas eu de communication à ce sujet de la part des circonscriptions. L’ensemble des directeurs doivent pouvoir solliciter un renfort s’ils l’estiment nécessaire. De plus, il revient à l’administration de proposer cette possibilité à toutes les écoles du département.

- la mise en place d’échange entre pairs : cette question est encore en cours de réflexion. Elle constitue un axe de travail important, et les modalités de mise en place de ces temps d’échange ne sont pas encore tranchées.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 42
Bourse du travail
4 cours Victor Hugo
42028 Saint Etienne cedex

Tél
Saint Etienne 04 77 41 33 21 04 77 41 56 45 snu42@snuipp.fr
Roanne 04 77 71 16 69 snu42a@snuipp.fr


Agrandir le plan