Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER  / Fonctionnement de l’école 


[CDEN] Bilan de rentrée en préfecture COMPTE RENDU

jeudi 2 décembre 2021

Le CDEN s’est donc tenu après un report. Mme la préfète est encore absente à cette instance. Bilan sanitaire, démographique, des moyens, des 2 ans, M2C, inclusion, PIAL, Education prioritaire, élèves en grande précarité .

En présence des 10 représentants du personnel (6 FSU – 3 UNSA – 1 FO), 2 représentants de parents FCPE, 1 DDEN, 2 élus de la république, le DASEN, les 2 adjointes au DASEN, la Secrétaire générale de la DSDEN. La préfète est absente.

CR du CDEN reporté au 30 novembre 2021

La FSU revient sur l’absence récurrente de la préfète malgré nos alertes, elle persiste à ne pas faire acte de présence dans cette instance. Malgré les explications de l’IA DASEN sur les compétences qu’il a pour la remplacer concernant les questions « Education Nationale », la FSU déplore que nombre de réponses aux questions soulevées ne pourront pas avoir de réponses aujourd’hui.

PDF - 415.7 ko
Déclaration liminaire FSU

Point sanitaire dans les établissements scolaires

Le pic des cas positifs a eu lieu en novembre 2020, autres pics en mars et mai 2021.

Fermeture de classes : pic en mai 2021

Démographie scolaire

58718 élèves ( -4% depuis 2016). Les perspectives sont encore prévues à la baisse pour les 3 ou 4 années qui arrivent.

La FSU espère que le taux d’encadrement pourra ainsi s’améliorer si la dotation reste identique malgré la baisse démographique. Nous n’avons pas eu de réponse précise sur les territoires les plus touchés par cette baisse dans la Loire.

Répartition des moyens

+ 20 postes à la rentrée 2021. 84% des classes du département sont à 24 élèves max par classe.

En Education Prioritaire, 97% des classes de CP et CE1 sont dédoublées, et 20% des classes de GS sont dédoublées en REP. Presque toutes le sont en REP+.

La FSU note un manque de moyens pour le remplacement, et pour les ouvertures de classes puisque existent encore des écoles avec des effectifs extrêmement élevés.

Nous notons également un manque important de moyens pour la scolarisation des élèves de moins de 3 ans notamment en Education Prioritaire. Pour mémoire, 4188 élèves de 2 ans étaient scolarisés en 2004, il sont 335 élèves en 2021.

Depuis l’an dernier, il y a 142 élèves de 2 ans en moins dans les écoles publiques ligériennes. Si la scolarisation des 2 ans baisse très fortement dans le public, en revanche elle augment très fortement dans le privé avec des classes passerelles mettant en concurrence défavorable l’école publique. La FSU dénonce fortement ce « dégât collatéral » de la politique gouvernementale. En lien avec cette problématique, le DASEN annonce qu’il revient sur sa décision de généraliser le dédoublement des GS en REP à la rentrée 2022.

La FSU questionne sur les étudiants en alternance dans les classes :

22 équivalents temps pleins sont libérés grâce à leur présence dans les classes. A quoi servent ces moyens libérés ? Réponse du DASEN : au remplacement.

Quelles sont leurs conditions d’accueil dans le privé puisque le décret du 15 avril 2021 prévoit que dans le privé « les maîtres déchargés de classe par les étudiants seront affectés au bénéfice du desserrement de classes ou du dédoublement… ». Or ce n’est malheureusement pas ce qui se passe dans le public. Nous n’avons pas eu de réponse …. On sait simplement qu’il y a 10 étudiants M2C dans les écoles privées.

Dans le public, il y a 3 démissions de M2C, il en reste donc 87 dans les classes à ¼ de temps.

INCLUSION

La FSU lit un communiqué commun avec l’UNSA, FO et la FCPE sur la problématique des élèves qui ont une notification MDPH et qui n’ont pas de places en Etablissement spécialisé, en ULIS, ou pas d’accompagnement humain (AESH). Les chiffres sont édifiants.

Lire le communiqué ci-dessous.

PDF - 134.6 ko
Elèves en situation de handicap_Communiqué commun CDEN Loire

PIAL 

Un manque conséquent d’AESH. Pour la FSU l’Education Nationale n’est pas à la hauteur de l’enjeu de l’inclusion (PIAL, formation des AESH …) et la présence de la préfète aurait été appréciée pour participer à ce débat si important et tellement en souffrance aujourd’hui.

Elèves allophones

La DSDEN reconnait qu’on n’arrive pas encore à offrir toutes les heures dues à ces élèves la première année, mais que ça s’améliore depuis 4 ans.

Education Prioritaire

Quel bilan de l’existant ? Pour le DASEN, le REP+ semble plus performant que le REP. Rien ne sera modifié pour la rentrée scolaire 2022 au niveau des labélisations.

Pour la FSU, les structures doivent être à taille humaine en Education prioritaire, avec des maîtres +, et les problématiques complexes doivent être prises en compte pour la réussite de tous et non pas celles de quelques uns uniquement (problématique des internats d’excellence). Nous demandons également que les écoles non labélisées mais qui accueillent un public pourtant très paupérisé soient traitées avec grande vigilance en carte scolaire.

Elèves sans logement ou en grande précarité

Question soulevée par la FSU mais non discutée. La présence de la préfète aurait permis d’avoir des réponses.

Vos élus au CDEN Luc Gibernon, Cécile Aulagnon, Jérémy Rousset, Yves Bornard, Romain Liogier, Estelle Tomasini (SNES 2d degré)

MAJ 23-11-21, 21h20

Article du Progrès avec la réponse de la Préfète : https://www.leprogres.fr/education/2021/11/23/la-prefete-ne-daigne-meme-plus-se-deplacer-pour-dialoguer

Le 23 Nov, 19H

Le prochain CDEN est donc reporté mardi 30 novembre. En responsabilité, et pour la première fois, l’ensemble des élus du personnel (FSU-SNUipp, UNSA Education, FNEC FP FO) a décidé de ne pas siéger lors du bilan de rentrée au CDEN. L’ensemble des organisations syndicales souhaite que la préfète retrouve le chemin du dialogue afin de pouvoir échanger sur les questions cruciales qui concernent l’Etat.

Pour le SNUipp/FSU 42, il n’est pas respectueux que la préfète ne se présente pas à cette instance dans laquelle nous soulevons des problématiques relevant de sa compétence :

- les moyens de l’école (nombre d’élèves par classe trop important, scolarisation des 2 ans qui s’effondre dans la Loire, y compris en Education Prioritaire)

- l’inclusion (500 élèves en situation de handicap sont sans solution)

- la formation (un bâtiment de l’INSPE est fermé car une chaudière est en panne et il n’y a pas de budget pour la réparation)

- l’avenir de l’Education Prioritaire

- l’enveloppe budgétaire indemnitaire (certains personnels ne sont pas indemnisés à hauteur de leurs droits)

- renforcement du financement de l’enseignement privé (au détriment du public)

- les élèves qui dorment dans la rue

Le CDEN sera donc reporté, très certainement mardi 30 novembre à 17h.

Lire le communiqué écrit en intersyndical à l’issue du départ des représentants du personnel :

PDF - 87 ko
Communiqué de presse intersyndical

Vos élus FSU au CDEN pour le 1er degré (SNUipp) : Jérémy Rousset, Mathieu Rouchouse, Cécile Aulagnon, Romain Liogier

2 élus FSU du second degré siègent également dans cette instance pour le SNES et le SNEP (EPS)

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 42
Bourse du travail
4 cours Victor Hugo
42028 Saint Etienne cedex

Tél
Saint Etienne 04 77 41 33 21 04 77 41 56 45 snu42@snuipp.fr
Roanne 04 77 71 16 69 snu42a@snuipp.fr


Agrandir le plan